Trois camps se disputent la ville de Meiland...
Le groupe des Métamorphes solitaires ferme temporairement ses portes. Merci de privilégier les autres groupes, gangs ainsi que le groupe des vampires.
Des places importantes sont encore à pourvoir: le Maire, deux Masters et le Chef des Pacifistes.

Fondateur
avatar
Puissance :
10 / 1010 / 10

Voir le profil de l'utilisateur
#5 - II. Les Humains - Posté le Lun 24 Juil - 20:50.

Dernière édition par Meiland le Sam 9 Déc - 14:34, édité 4 fois
Sommaire




- Que sont les humains ? Leur origine, leurs caractéristiques physiques, leurs forces et leurs faiblesses.

- Leurs relations ? Avec les vampires, avec les métamorphes.

- Qu'est ce que la TC ? Quelques détails, les stades et les symptômes, des ghoules, les autres races, aujourd'hui.

- Personnalités importantes et influentes Qui ne connait pas encore le Maire et les autres personnalités de la ville?

- Groupes et gangs influents Groupes, gangs, clubs, sectes... Tous les détails sont par ici!

Fondateur
avatar
Puissance :
10 / 1010 / 10

Voir le profil de l'utilisateur
#29 - Que sont les humains ? - Posté le Jeu 31 Aoû - 22:50.

Dernière édition par Meiland le Mar 5 Sep - 15:17, édité 3 fois
Que sont les Humains ?



Leur origine
Leur origine est peut-être moins mystérieuse que celle des métamorphes mais elle reste tout de même assez hypothétique à cause du manque de preuves concrètes. Chacun est libre de croire ce qu'il veut… Que ce soit sur base de croyances ou de recherches scientifiques.

La théorie de l'évolution est sans doute la plus avancée des hypothèses. Depuis ses débuts primitifs, l'homme aurait sans cesse évolué au fil des millénaires. L'ancêtre le plus éloigné des populations humaines se rapprocherait plus du singe. Une transformation, initiée par des changements dans le code génétique humain au cours des générations, aurait permis à ce grand primate de devenir petit à petit l'homme moderne que l'on connaît aujourd'hui.

En fonction des croyances et de la culture de chacun, la version de la Genèse de l'humanité varie. Il n'y a pas de bonne ou mauvaise version. Chacun est libre de croire en ce qu'il a foi, en ce qu'il désire. L'humanité gardera donc une part de mystères quant à ses véritables origines.



Leurs caractéristiques physiques
Chaque être humain est différent.
Leur taille varie entre 1m50 et 1m90 en moyenne. Bien entendu, les géants et les nains existent bel et bien chez les humains. De même que leur corpulence varie. Tout dépend du pays et des conditions de vie.

Ils vivent en moyenne entre 60 et 85 ans dans les grandes villes. Peut-être un peu moins dans les villes plus petites puisque les moyens médicaux sont de moindre qualité.

Leurs cheveux arborent souvent des couleurs simples comme le noir, le blond, le brun, parfois le roux, puis le gris et le blanc en vieillissant. Mais de nos jours, les teintures agrandissent la gamme des couleurs. De même, les yeux possèdent une large palette de couleurs: brun, bleus, verts, noir, rouge… Et plus encore grâce aux lentilles de contact.

Certains ayant des troubles, ils ont besoin d'équipements spécifiques: lunettes, lentilles, appareils auditifs, prothèses pour les plus chanceux…



Leurs forces et leurs faiblesses
Les humains n'ont pas grand-choses pour eux... Créatures faibles et imparfaites, on croit toujours qu'ils sont voués à disparaître. Pourtant, un humain reste plein de ressources. Et lorsqu'ils sont à plusieurs, ils peuvent faire des ravages...

Ils sont tenaces. Leur sens de la survie est étonnamment développé.
▲ Leur connaissance sur l'avancée technologique.
Leur logique, leur intelligence et leur savoir commun.
Leur esprit d'équipe. Un ennemi commun rassemble les nations…

Un système immunitaire faible.
Peu d'endurance, peu de force, peu d'agilité (sauf exceptions).
Des sens moins aiguisés.
Leur lâcheté et leur égoïsme face à certaines situations.


Fondateur
avatar
Puissance :
10 / 1010 / 10

Voir le profil de l'utilisateur
#42 - Leurs relations ? - Posté le Lun 4 Sep - 15:33.

Dernière édition par Meiland le Jeu 7 Sep - 21:34, édité 1 fois
Leurs relations?



Avec les vampires
Les vampires sont vus par une bonne partie de la population comme des sauveurs. Après tout, c'est principalement grâce à eux  que le vaccin contre le TC a pu voir le jour. La plupart des humains est donc favorable à la présence des vampires dans les villes. Ils sont même prêts à accepter de faire don de leur sang chaque mois pour subvenir aux besoins alimentaires des vampires. D'autant plus si ces derniers parviennent à maintenir les Métamorphes à distance.

D'autres, en revanche, restent méfiants vis-à-vis de ces créatures tout droit sorties d'un conte fantastique. Moins ils s'en approchent mieux ils se portent, donnant seulement leur sang via les banques de sang. Qu'ils se montrent passifs ou plus violents, certains restent contre cette présence vampirique dans les villes. Ils n'apprécient peut-être pas les Métamorphes mais ils n'aiment pas non plus cette dominance imposée par les suceurs de sang.

Enfin, une partie de la population se moquent complètement de leur présence. Celle-ci ne leur fait ni chaud ni froid.



Avec les métamophes
La question ne se pose pas…
La plupart des humains ont peur des Métamorphes. Leur différence en fait des êtres incompris. Comme ils sont imprévisibles aux yeux des hommes, ils sont considérés comme dangereux. Ce qui n'est pas entièrement faux. Dans certaines régions, les Métamorphes sont tellement nombreux qu'il est difficile de les repousser. Et autant dire, que les carnivores ne se font pas prier pour croquer un humain de temps à autre. Raison de plus pour en avoir peur.

Certains vouent même une haine viscérale à ces animaux intelligents, principalement ceux qui ont été confrontés d'une manière ou d'une autre à un ou plusieurs métamorphes violents : parents agressés, amis dévorés, proches décédés… Toutes les raisons sont bonnes pour les détester.

Pourtant, quelques-uns restent fascinés par leur facette mi-humaine mi-animale. Plusieurs ont tenté de les étudier, de comprendre leur comportement. Il existe même des humains appréciant la compagnie de ces bêtes sauvages. L'amitié va bien au-delà de ces différences, même si elles sont rares par les temps qui courent. Mais pas impossible si on fait abstraction des préjugés.

Enfin, il y a ceux qui sont neutres, qui n'ont pas vraiment d'avis sur la question, qui préfèrent ne pas y penser ou qui n'ont pas encore été confrontés aux Métamorphes.


Fondateur
avatar
Puissance :
10 / 1010 / 10

Voir le profil de l'utilisateur
#68 - Qu'est ce que la TC ? - Posté le Jeu 7 Sep - 21:32.

Dernière édition par Meiland le Sam 16 Déc - 0:05, édité 1 fois
Qu'est-ce que la TC?



Quelques détails…
Il s'agit d'une maladie résultant de la mutation naturelle de deux virus existants: celui de la tuberculose et de la pneumonie. Ces derniers se sont associés pour donner naissance au TC.

De son nom complet, la Teulicosem cupnerbonn, ce virus est l'une des maladies qui a causé le plus de morts sur Terre. Une atteinte mondiale qui a pris sa source dans les pays sous-développés. Les scientifiques l'appellent plus couramment la Teulibonn, mais la majorité de la population préfère utiliser l'acronyme TC pour désigner la maladie.

Elle est également très contagieuse puisque sa méthode de propagation se fait via les airs.



Les stades et les symptômes
La TC évolue progressivement. A ce jour, on compte quatre stades.

Stade 0: La maladie passe complètement inaperçue. Elle est déjà présente dans le corps du sujet mais ne s'est pas encore déclarée.

Stade 1: La maladie est confondue avec d'autres virus déjà moins graves.
Symptômes: toux persistante – fièvre légère – fatigue – manque d'appétit – sommeil perturbé.

Stade 2: Le virus se déclare complètement, les symptômes s'aggravent et il n'y a plus aucune confusion possible. Seulement 20% de la population parvient à en guérir, sans vaccin.
Symptômes: Fièvre importante – sudations nocturnes – respiration sifflante – toux grasse – perte d'appétit.

Stade 3: Il s'agit du stade terminal. Les symptômes prennent encore plus d'ampleur. Le malade agonise pendant plusieurs jours, parfois plusieurs semaines. Personne n'en guérit… La mort du sujet est rapidement constatée.
Symptômes: Forte fièvre avec des hallucinations – respiration difficile – pertes de connaissance – convulsions – sudations nocturnes importantes – hémoptysies – diarrhée.

La mort survient soit par insuffisance respiratoire, soit par un arrêt cardiaque ou un avc.


La mort survient environ en moins 6 mois après contraction de la maladie. Les stades 0 à 2 sont très lentes, mais le stade 3 est très court.

Seul 5% de la population a la chance d'être immunisés contre la TC, 10% si on rajoute les porteurs sains. Le reste est d'office contaminé…

Remarque: Dans certains pays, les malades arrivés au stade 3 sont euthanasiés pour leur éviter d'horribles souffrances, puisque plus rien ne peut les soigner.



Des goules?
L'une des pires erreurs qu'aient pu commettre les vampires. D'après la communauté vampirique, les premiers cas seraient apparus à cause de vampires qui voulaient sauver des humains proches de leur entourage, chers à leur être. D'autres seraient des scientifiques qui auraient testé les effets du Sang Noir sur les malades. Dans les deux cas, le résultat restait le même.

Le virus du TC a mal réagi au contact du Sang Noir, après son administration au patient. Au lieu de neutraliser les effets ou de les rendre plus supportables, le sang vampirique fait muter le virus. A la place de se transformer en vampire, les humains malades sont devenus des goules: des êtres incapables de penser par eux-mêmes, des vampires incomplets, de vrais zombies en quête de sang frais.

Les goules n'étant pas capables se contrôler, elles étaient rapidement devenues un fléau. D'autant plus que certaines avaient la capacité de transformer leurs proies en de nouvelles goules.  Les vampires ont donc dû leur faire la chasse.

Aujourd'hui, les goules ont été éradiquées. Certains vampires sont tout de même encore chargés de chasser ces bestioles, certaines étant probablement passées entre les mailles du filet. Même les Métamorphes ont tendance à les transformer en charpie lorsqu'ils en croisent une, les trouvant contre nature – plus que les vampires. Il est donc rare d'en trouver encore mais pas impossible. Elles se cachent peut-être dans les villages et villes abandonnés…

Note: certains scientifiques vampires ont tenté de guérir les goules, de les faire devenir de vrais vampires. Le pourcentage de réussite frôle l'échec, 2% environ… Cependant, plusieurs cas ont bien réagi suite à l'administration d'un traitement spécifique. La guérison des goules reste rare mais pas improbable. Sans ce fameux traitement, les goules guéries redeviendraient des monstres sans pitié avides de sang. Tant qu'elles prennent leurs médicaments quotidiens, elles sont perçues comme des vampires ordinaires. Ces dernières sont considérées comme des instables permanents, c'est-à-dire qu'ils ne monteront jamais dans les castes vampiriques. Ils resteront comme Instables puisqu'il n'y a aucun espoir de guérison. De ce fait, quelques mesures de sécurité ont dû être prises: collier électrique et de géolocalisation et visites régulières pour vérifier le traitement. Bien entendu, ces goules-vampires sont très mal vues par les autres immortels et considérées comme des vampires incomplets.

Concernant le sang des goules…
Bien qu'il s'agisse de vampires dits incomplets, leur sang ne possède pas des propriétés identiques à celles d'un vampire lambda (toutes castes confondues). Bien qu'il ait également des vertus de guérison tout comme celui des vampires, quelques différences existent malgré tout:
▲  La quantité de sang qu'un humain devra absorber pour guérir est aléatoire et varie d'une goule à l'autre. Là est toute la dangerosité du sang des goules: trop de sang le tuera alors que trop peu ne sera pas suffisant pour guérir une plaie grave.
▲  Le corps du blessé peut également rejeter le sang, réduisant ses effets à zéro. Les Métamorphes auront plus tendance à le rejeter que les humains.
▲  Le sang peut guérir une blessé mais d'autres effets secondaires peuvent apparaitre: migraine, vomissements, crampes, douleurs articulaires, douleur aigue au niveau de la blessure qui se guérit…
▲  Le sang des goules est soumis aux mêmes principes de guérison que le sang vampirique.



Les autres races
Les Vampires:
Ils sont totalement immunisés contre la maladie, même s'ils viennent à consommer du sang contaminé. La consommation du sang d'un malade aux stades 2 ou 3 aura juste l'effet d'une vilaine gastro sur le vampire qui en aurait consommé. De toute façon, le sang d'une personne atteinte de la maladie a un goût repoussant, même pour les suceurs de sang.

Les Métamorphes:
Ils possèdent une meilleure immunité aux maladies. De plus, leur partie animale repoussent la plus part des maladies liées aux humains. Cependant, ils sont touchés par la TC malgré tout. Mais contrairement aux humains, la maladie ne dépasse jamais le stade 1 chez eux. En gros, c'était comme s'ils avaient attrapé la grippe. Seulement 1% de leur population contracte la maladie jusqu'au stade 3, souvent les sujets avec un système immunitaire déficient.



Aujourd'hui?
De nos jours, la maladie ne représente plus un problème majeur. Un vaccin est désormais disponible. Tous les nouveau-nés humains reçoivent une dose gratuitement. Puis, un rappel obligatoire est à faire tous les 10 ans, par simple mesure de précaution. Malheureusement, le vaccin n'immunise pas à 100% après l'administration. Il existe toujours un risque, même s'il est faible.

Dans le cas d'une personne contaminé, le vaccin peut toujours être pris tant que le malade n'a pas atteint le stade 3. Si ce dernier est atteint, même avec la prise du vaccin, le sujet reste condamné.


Fondateur
avatar
Puissance :
10 / 1010 / 10

Voir le profil de l'utilisateur
#812 - Re: II. Les Humains - Posté le Sam 9 Déc - 14:29.
Personnalités importantes et influentes



Le Maire: Poste à pourvoir
Il s'agit sans doute de la personne la plus importante et la plus influente de la ville du côté des humains. Il soucieux du bien-être de ses citoyens, desquels il est très proche. Il n'hésite pas à aller à la rencontre du peule, que ce soit rencontre visite aux nobles lors de leurs soirées mondaines que les habitants moins riches et qui font vivre la cité grâce à leurs commerces ainsi que leurs talents. Il est souvent présent sur les chantiers pour évaluer les avancées et s'intéresse de près aux cultures. Le maire est apprécié de la quasi-totalité des habitants de Meiland. Rares sont ceux à le détester réellement. De ce fait, il sera probablement réélu aux prochaines élections. En bref, il est toujours à l'écoute de chacun et veille à la prospérité de la ville.

L'arrivée des métamorphes l'a bien mis à mal, se voyant impuissant. Il vit également d'un mauvais œil l'arrivée des vampires. Mais pour le bien de ses citoyens, il accepta l'alliance que proposaient les immortels. Une décision qui lui fut difficile à prendre… Puisqu'aucun dialogue n'avait été établi entre les deux chefs de meute métamorphe, il avait opté pour se ranger aux côtés des suceurs de sang. Il s'entretient donc souvent avec les Master des familles en ce qui concerne l'administration et la protection de la ville ainsi que tout ce qui touche à l'arrivée des convois. Il essaie de rester malgré très autonome, allant les voir qu'en cas d'extrême nécessité. Le maire reste méfiant vis-à-vis d'eux. Mais il les tient en meilleure estime que les bêtes sauvages de certains quartiers.


Maximilien de la Chancellerie (pnj)
L'un des représentants du monde extérieur, qui vient tout droit de Birmingham. Il a le rôle d'ambassadeur, de lien entre Meiland et la grande ville où il est rattaché – Birmingham en l'occurrence. C'est via sa personne que sont effectuées les commandes en tout genre, que ce soit dans un sens ou dans l'autre. C'est un vieux richard plus que bedonnant qui utilise son statut pour se permettre toute sorte de fantaisies. D'ailleurs, lorsqu'il a été affecté à Meiland, il l'a crié sur tous les toits, horripilé d'acquérir un tel poste. Il en va de soi qu'il le fait ressentir à toute la ville… Heureusement qu'il n'est pas seul, étant accompagné d'un second ambassadeur – moins important – capable de le raisonner. Afin que la ville n'en pâtisse pas de sa mauvaise foi… Autant dire que les réunions avec le maire sont des plus pénibles… Pour le maire, bien évidemment…

Alicia Morgan (pnj)
Tout comme Maximilien de la Chancellerie, elle est l'ambassadrice d'une autre grande ville. Bien plus importante. En effet, elle vient tout droit de Londres. Elle effectue exactement le même travail que son collègue de Birmingham, sans doute en bien mieux puisqu'elle n'a pas besoin d'assistant. Et contrairement à ce dernier, elle est ravie d'avoir quitté Londre pour Meiland, ayant horreur des grandes villes. Trop de gens…

Elise Magareth Rosebury (Pnj)
Dernière représentante d'une illustre famille de Meiland, une partie des terres agricoles humaines est sa propriété. Des terres gracieusement offertes par l'un des anciens maires de la ville pour leurs bons et loyaux services, notamment en matière de chasse aux métamorphes. Ils ont longuement repoussé les envahisseurs jusqu'à ce que la maladie emporte une bonne partie de la famille. C'est également grâce à eux, plus particulièrement à William Henry Rosebury qu'on doit la serre dans le centre-ville, ayant investi dans la construction de cette merveille. Lady Rosebury en a donc la copropriété avec Meiland. Bien que mariée à la famille Willems, tout appartient encore à la famille Rosebury, un vœu de feu William Henry Rosebury qui voulait que ses possessions restent dans la famille. Ce serait donc l'enfant de sa fille qui hériterait de tout à la mort de cette dernière. En attendant, la famille Willems apporte des métaux brute à Meiland, puisque celle-ci possède une usine à Birgmingham.

Fondateur
avatar
Puissance :
10 / 1010 / 10

Voir le profil de l'utilisateur
#854 - Re: II. Les Humains - Posté le Ven 15 Déc - 23:59.
groupes et gangs influents



Arnakista & les Autres
Depuis deux années, un groupe d’humains - semble-t-il - s’applique à créer certains problèmes entre les races dans le système actuel. Ils ont fait grand bruit à Buckingham, prônant l’égalité des espèces, la descente de la race vampirique de son piédestal, la chasse aux métamorphes et l’éradication des goules restantes. Les partisans ont en général eu des démêlés avec les autres espèces, et le groupe aux tendances radicales est perçu comme prônant l’anarchie et la rébellion. Ce sont souvent des humains remplis de haine et victimes des méta ou vampires.

Le groupe suit un leader nommé Arnakista, portant toujours un masque de renard ou de loup, et à l’identité secrète. Si les membres prennent ce surnom quand ils se présentent ou montrent les crocs, les observateurs extérieurs préfèrent les nommer « les Autres ». Ceux qui cherchent à combattre, à blesser, et à brandir le drapeau de la vendetta. Les Autres montrent une loyauté et confiance stupéfiantes pour leur leader, ou plutôt pour l’idée et les causes qu’il défend. C’est la rancœur au cœur qui guide leurs pas, mais aussi les discours de l’Arnakista.

Ces extrémistes agissent sur plusieurs plans ; ils s'attaquent aux convois d’armes des masters, s’en prennent aux métamorphes radicaux, et créent zizanies pour amener la populace à soutenir leur cause. Ils se portent aussi garants de la sécurité des plus fragiles. Après avoir amené les habitants de Buckingham à confronter ce système injuste, Arnakista et certains Autres vinrent à Meiland il y a à peine quelques mois, pour continuer cette prise de conscience. Ils sont une vingtaine pour le moment dans la ville, le reste étant resté à Buckingham.

Le point central de ralliement de ces extrémistes est inconnu. On suppose que des sympathisants les logent. Ils bougent beaucoup, et sont comme invisibles. La seule preuve de leur appartenance à cette pensée révolutionnaire est le masque blanc de loup cachant leur identité personnelle lors de leurs actions rebelles. Ce dernier est offert par l'Arnakista lui-même. Ils apparaissent et disparaissent rapidement, le feu au cœur et à l’âme.

Pour devenir membre, cela peut aller à la rencontre avec un Autre jusqu’à confrontation personnelle avec l’Arnakista. Y entrer signifie faire partie intégrante du groupe, soit agir lorsqu’il faut agir. Ce pourquoi il existe des sympathisants, personnes sans masques pouvant soutenir indirectement, en donnant nourriture, argent ou un toit. Il existe aussi un bras droit, ici pour superviser les actions du groupe et les décisions du leader. Il a toute la confiance de l’Arnakista, gère les confrontations, les lieux où agir, mais aussi les recrues. Si l’Arnakista est la voix, il fait plus office de corps et de tangibilité.

Remarque : le groupe n’est pas ouvert qu’aux humains. Si le discours des extrémistes prône l’anarchie, l’Arnakista est pour une égalité commune. Il y a possibilité pour les métamorphes ou vampires de faire partie de ce groupe, ils devront cependant faire profil bas sur leur espèce et seront – tout du moins au début – surveillés de près par le Bras Droit. Ils sont vraiment rares au sein des Autres.

Arnakista : @Arnkell Vidarr

Bras Droit : @Kai Hayashi

Les Autres : (les membres peuvent être de ceux qui agissent, comme des informateurs ou des espions, etc…)

Les Partisans : (ils soutiennent cette cause, en offrant des moyens aux groupes plus qu’en agissant eux-mêmes…)

Contenu sponsorisé
#0 - Re: II. Les Humains - Posté le .

II. Les Humains

Partagez |