Trois camps se disputent la ville de Meiland...

Fondateur
avatar
Puissance :
10 / 1010 / 10

Voir le profil de l'utilisateur
#5 - II. Les Humains - Posté le Lun 24 Juil - 20:50.

Dernière édition par Meiland le Mar 5 Sep - 14:58, édité 3 fois
Sommaire




- Que sont les humains ? Leur origine, leurs caractéristiques physiques, leurs forces et leurs faiblesses.

- Leurs relations ? Avec les vampires, avec les métamorphes.

- Qu'est ce que la TC ? Quelques détails, les stades et les symptômes, des ghoules, les autres races, aujourd'hui.

Fondateur
avatar
Puissance :
10 / 1010 / 10

Voir le profil de l'utilisateur
#29 - Que sont les humains ? - Posté le Jeu 31 Aoû - 22:50.

Dernière édition par Meiland le Mar 5 Sep - 15:17, édité 3 fois
Que sont les Humains ?



Leur origine
Leur origine est peut-être moins mystérieuse que celle des métamorphes mais elle reste tout de même assez hypothétique à cause du manque de preuves concrètes. Chacun est libre de croire ce qu'il veut… Que ce soit sur base de croyances ou de recherches scientifiques.

La théorie de l'évolution est sans doute la plus avancée des hypothèses. Depuis ses débuts primitifs, l'homme aurait sans cesse évolué au fil des millénaires. L'ancêtre le plus éloigné des populations humaines se rapprocherait plus du singe. Une transformation, initiée par des changements dans le code génétique humain au cours des générations, aurait permis à ce grand primate de devenir petit à petit l'homme moderne que l'on connaît aujourd'hui.

En fonction des croyances et de la culture de chacun, la version de la Genèse de l'humanité varie. Il n'y a pas de bonne ou mauvaise version. Chacun est libre de croire en ce qu'il a foi, en ce qu'il désire. L'humanité gardera donc une part de mystères quant à ses véritables origines.



Leurs caractéristiques physiques
Chaque être humain est différent.
Leur taille varie entre 1m50 et 1m90 en moyenne. Bien entendu, les géants et les nains existent bel et bien chez les humains. De même que leur corpulence varie. Tout dépend du pays et des conditions de vie.

Ils vivent en moyenne entre 60 et 85 ans dans les grandes villes. Peut-être un peu moins dans les villes plus petites puisque les moyens médicaux sont de moindre qualité.

Leurs cheveux arborent souvent des couleurs simples comme le noir, le blond, le brun, parfois le roux, puis le gris et le blanc en vieillissant. Mais de nos jours, les teintures agrandissent la gamme des couleurs. De même, les yeux possèdent une large palette de couleurs: brun, bleus, verts, noir, rouge… Et plus encore grâce aux lentilles de contact.

Certains ayant des troubles, ils ont besoin d'équipements spécifiques: lunettes, lentilles, appareils auditifs, prothèses pour les plus chanceux…



Leurs forces et leurs faiblesses
Les humains n'ont pas grand-choses pour eux... Créatures faibles et imparfaites, on croit toujours qu'ils sont voués à disparaître. Pourtant, un humain reste plein de ressources. Et lorsqu'ils sont à plusieurs, ils peuvent faire des ravages...

Ils sont tenaces. Leur sens de la survie est étonnamment développé.
▲ Leur connaissance sur l'avancée technologique.
Leur logique, leur intelligence et leur savoir commun.
Leur esprit d'équipe. Un ennemi commun rassemble les nations…

Un système immunitaire faible.
Peu d'endurance, peu de force, peu d'agilité (sauf exceptions).
Des sens moins aiguisés.
Leur lâcheté et leur égoïsme face à certaines situations.


Fondateur
avatar
Puissance :
10 / 1010 / 10

Voir le profil de l'utilisateur
#42 - Leurs relations ? - Posté le Lun 4 Sep - 15:33.

Dernière édition par Meiland le Jeu 7 Sep - 21:34, édité 1 fois
Leurs relations?



Avec les vampires
Les vampires sont vus par une bonne partie de la population comme des sauveurs. Après tout, c'est principalement grâce à eux  que le vaccin contre le TC a pu voir le jour. La plupart des humains est donc favorable à la présence des vampires dans les villes. Ils sont même prêts à accepter de faire don de leur sang chaque mois pour subvenir aux besoins alimentaires des vampires. D'autant plus si ces derniers parviennent à maintenir les Métamorphes à distance.

D'autres, en revanche, restent méfiants vis-à-vis de ces créatures tout droit sorties d'un conte fantastique. Moins ils s'en approchent mieux ils se portent, donnant seulement leur sang via les banques de sang. Qu'ils se montrent passifs ou plus violents, certains restent contre cette présence vampirique dans les villes. Ils n'apprécient peut-être pas les Métamorphes mais ils n'aiment pas non plus cette dominance imposée par les suceurs de sang.

Enfin, une partie de la population se moquent complètement de leur présence. Celle-ci ne leur fait ni chaud ni froid.



Avec les métamophes
La question ne se pose pas…
La plupart des humains ont peur des Métamorphes. Leur différence en fait des êtres incompris. Comme ils sont imprévisibles aux yeux des hommes, ils sont considérés comme dangereux. Ce qui n'est pas entièrement faux. Dans certaines régions, les Métamorphes sont tellement nombreux qu'il est difficile de les repousser. Et autant dire, que les carnivores ne se font pas prier pour croquer un humain de temps à autre. Raison de plus pour en avoir peur.

Certains vouent même une haine viscérale à ces animaux intelligents, principalement ceux qui ont été confrontés d'une manière ou d'une autre à un ou plusieurs métamorphes violents : parents agressés, amis dévorés, proches décédés… Toutes les raisons sont bonnes pour les détester.

Pourtant, quelques-uns restent fascinés par leur facette mi-humaine mi-animale. Plusieurs ont tenté de les étudier, de comprendre leur comportement. Il existe même des humains appréciant la compagnie de ces bêtes sauvages. L'amitié va bien au-delà de ces différences, même si elles sont rares par les temps qui courent. Mais pas impossible si on fait abstraction des préjugés.

Enfin, il y a ceux qui sont neutres, qui n'ont pas vraiment d'avis sur la question, qui préfèrent ne pas y penser ou qui n'ont pas encore été confrontés aux Métamorphes.


Fondateur
avatar
Puissance :
10 / 1010 / 10

Voir le profil de l'utilisateur
#68 - Qu'est ce que la TC ? - Posté le Jeu 7 Sep - 21:32.
Qu'est-ce que la TC?



Quelques détails…
Il s'agit d'une maladie résultant de la mutation naturelle de deux virus existants: celui de la tuberculose et de la pneumonie. Ces derniers se sont associés pour donner naissance au TC.

De son nom complet, la Teulicosem cupnerbonn, ce virus est l'une des maladies qui a causé le plus de morts sur Terre. Une atteinte mondiale qui a pris sa source dans les pays sous-développés. Les scientifiques l'appellent plus couramment la Teulibonn, mais la majorité de la population préfère utiliser l'acronyme TC pour désigner la maladie.

Elle est également très contagieuse puisque sa méthode de propagation se fait via les airs.



Les stades et les symptômes
La TC évolue progressivement. A ce jour, on compte quatre stades.

Stade 0: La maladie passe complètement inaperçue. Elle est déjà présente dans le corps du sujet mais ne s'est pas encore déclarée.

Stade 1: La maladie est confondue avec d'autres virus déjà moins graves.
Symptômes: toux persistante – fièvre légère – fatigue – manque d'appétit – sommeil perturbé.

Stade 2: Le virus se déclare complètement, les symptômes s'aggravent et il n'y a plus aucune confusion possible. Seulement 20% de la population parvient à en guérir, sans vaccin.
Symptômes: Fièvre importante – sudations nocturnes – respiration sifflante – toux grasse – perte d'appétit.

Stade 3: Il s'agit du stade terminal. Les symptômes prennent encore plus d'ampleur. Le malade agonise pendant plusieurs jours, parfois plusieurs semaines. Personne n'en guérit… La mort du sujet est rapidement constatée.
Symptômes: Forte fièvre avec des hallucinations – respiration difficile – pertes de connaissance – convulsions – sudations nocturnes importantes – hémoptysies – diarrhée.

La mort survient soit par insuffisance respiratoire, soit par un arrêt cardiaque ou un avc.


La mort survient environ en moins 6 mois après contraction de la maladie. Les stades 0 à 2 sont très lentes, mais le stade 3 est très court.

Seul 5% de la population a la chance d'être immunisés contre la TC, 10% si on rajoute les porteurs sains. Le reste est d'office contaminé…

Remarque: Dans certains pays, les malades arrivés au stade 3 sont euthanasiés pour leur éviter d'horribles souffrances, puisque plus rien ne peut les soigner.



Des goules?
L'une des pires erreurs qu'aient pu commettre les vampires. D'après la communauté vampirique, les premiers cas seraient apparus à cause de vampires qui voulaient sauver des humains proches de leur entourage, chers à leur être. D'autres seraient des scientifiques qui auraient testé les effets du Sang Noir sur les malades. Dans les deux cas, le résultat restait le même.

Le virus du TC a mal réagi au contact du Sang Noir, après son administration au patient. Au lieu de neutraliser les effets ou de les rendre plus supportables, le sang vampirique fait muter le virus. A la place de se transformer en vampire, les humains malades sont devenus des goules: des êtres incapables de penser par eux-mêmes, des vampires incomplets, de vrais zombies en quête de sang frais.

Les goules n'étant pas capables se contrôler, elles étaient rapidement devenues un fléau. D'autant plus que certaines avaient la capacité de transformer leurs proies en de nouvelles goules.  Les vampires ont donc dû leur faire la chasse.

Aujourd'hui, les goules ont été éradiquées. Certains vampires sont tout de même encore chargés de chasser ces bestioles, certaines étant probablement passées entre les mailles du filet. Même les Métamorphes ont tendance à les transformer en charpie lorsqu'ils en croisent une, les trouvant contre nature – plus que les vampires. Il est donc rare d'en trouver encore mais pas impossible. Elles se cachent peut-être dans les villages et villes abandonnés…

Note: certains scientifiques vampires ont tenté de guérir les goules, de les faire devenir de vrais vampires. Le pourcentage de réussite frôle l'échec, 2% environ… Cependant, plusieurs cas ont bien réagi suite à l'administration d'un traitement spécifique. La guérison des goules reste rare mais pas improbable. Sans ce fameux traitement, les goules guéries redeviendraient des monstres sans pitié avides de sang. Tant qu'elles prennent leurs médicaments quotidiens, elles sont perçues comme des vampires ordinaires. Ces dernières sont considérées comme des instables permanents, c'est-à-dire qu'ils ne monteront jamais dans les castes vampiriques. Ils resteront comme Instables puisqu'il n'y a aucun espoir de guérison. De ce fait, quelques mesures de sécurité ont dû être prises: collier électrique et de géolocalisation et visites régulières pour vérifier le traitement. Bien entendu, ces goules-vampires sont très mal vues par les autres immortels et considérées comme des vampires incomplets.

Concernant le sang des goules…
Bien qu'il s'agisse de vampires dits incomplets, leur sang ne possède pas des propriétés identiques à celles d'un vampire lambda (toutes castes confondues). Bien qu'il ait également des vertus de guérison tout comme celui des vampires, quelques différences existent malgré tout:
La quantité de sang qu'un humain devra absorber pour guérir est aléatoire et varie d'une goule à l'autre. Là est toute la dangerosité du sang des goules: trop de sang le tuera alors que trop peu ne sera pas suffisant pour guérir une plaie grave.
Le corps du blessé peut également rejeter le sang, réduisant ses effets à zéro. Les Métamorphes auront plus tendance à le rejeter que les humains.
Le sang peut guérir une blessé mais d'autres effets secondaires peuvent apparaitre: migraine, vomissements, crampes, douleurs articulaires, douleur aigue au niveau de la blessure qui se guérit…
Le sang des goules est soumis aux mêmes principes de guérison que le sang vampirique.



Les autres races
Les Vampires:
Ils sont totalement immunisés contre la maladie, même s'ils viennent à consommer du sang contaminé. La consommation du sang d'un malade aux stades 2 ou 3 aura juste l'effet d'une vilaine gastro sur le vampire qui en aurait consommé. De toute façon, le sang d'une personne atteinte de la maladie a un goût repoussant, même pour les suceurs de sang.

Les Métamorphes:
Ils possèdent une meilleure immunité aux maladies. De plus, leur partie animale repoussent la plus part des maladies liées aux humains. Cependant, ils sont touchés par la TC malgré tout. Mais contrairement aux humains, la maladie ne dépasse jamais le stade 1 chez eux. En gros, c'était comme s'ils avaient attrapé la grippe. Seulement 1% de leur population contracte la maladie jusqu'au stade 3, souvent les sujets avec un système immunitaire déficient.



Aujourd'hui?
De nos jours, la maladie ne représente plus un problème majeur. Un vaccin est désormais disponible. Tous les nouveau-nés humains reçoivent une dose gratuitement. Puis, un rappel obligatoire est à faire tous les 10 ans, par simple mesure de précaution. Malheureusement, le vaccin n'immunise pas à 100% après l'administration. Il existe toujours un risque, même s'il est faible.

Dans le cas d'une personne contaminé, le vaccin peut toujours être pris tant que le malade n'a pas atteint le stade 3. Si ce dernier est atteint, même avec la prise du vaccin, le sujet reste condamné.


Contenu sponsorisé
#0 - Re: II. Les Humains - Posté le .

II. Les Humains

Partagez |